Home Bayadeya Egypte

Bayadeya Egypte

La Communauté

        Les Frères sont à Bayadeya depuis 1984. Ils travaillent en partenariat avec l’AHEED (Association de Haute-Egypte pour l’Education et le Développement) qui a deux écoles : l’Ecole « Fagr el Gedid »(Aurore Nouvelle) – Primaire et Préparatoire – et l’ « Ecole Catholique » – Primaire. Elle a aussi un Centre Social – le « Markaz » – avec une bibliothèque, des salles pour l’alphabétisation des adultes, une bibliothèque, un peu d’équipement sportif (foot-ball, ping-pong, musculature) et un dispensaire. Ce « village » compte à présent 35.000 habitants. Plus de 90% d’entre eux sont des chrétiens membres de sept confessions différentes.

Contexte

      Composition

Fin 2017 Frère Guy Mouëzy est parti en retraite à Beyrouth après 25 ans de service dans le village. Les habitants ont organisé une grande célébration d’adieu qui a rassemblé 500 personnes, dont des délégations d’Alexandrie, du Caire et de Tahta. Ils ont exprimé leur reconnaissance pour tout ce qu’il avait entrepris, notamment l’Ecole Parallèle et les Mouvements d’Action Catholique. Il n’a malheureusement pas été remplacé.La Communauté se réduit donc à deux Frères :

  • Frère Hossam Nessim, né en 1974, présent depuis septembre 2014. Il s’investit dans l’accompagnement et le conseil pédagogique des écoles citées ci-dessus, ainsi que le Cycle d’alphabétisation comprenant  les Classes Préparatoires. Il anime l’équipe des moniteurs et monitrices qui assurent les cours de soutien et assiste les responsables de l’ACE, de la JOC et du MTC. Par ailleurs il a la responsabilité de l’animation lasallienne de plusieurs villages de la région d’Asiout et Sohag, en collaboration avec le groupe « Jeunes et Frères » et Signum Fidei d’Egypte.
  • Frère Xavier Subtil, né en 1938, présent depuis 2004, directeur de la petite Communauté. Il accompagne l’équipe de l’Ecole Parallèle et est responsable de la menuiserie attenante à l’école Aurore Nouvelle où il reçoit les garçons de 2ème,3ème et 4ème années de l’Ecole Parallèle. Il gère en outre une équipe de  jeunes qui encouragent les enfants à la lecture en animant une « Bibliothèque de Rue » le vendredi. Il s’efforce aussi de maintenir un « Club de Lecture » chaque mois.

   Les ressources budgétaires 

        Ses besoins sont couverts en grande partie par le Secteur Egypte du District du Proche-Orient, c’est-à-dire une dotation de 2500 Livres Egyptiennes par Frère et par mois. En tant que partenaires de l’AHEED, nous recevons de sa part des émoluments annuels à la hauteur de 6000 LE par Frère.

Page  1     

Les œuvres

Rappelons que la Communauté travaille hors sol : elle ne possède aucune structure scolaire ou éducative, ni même la maison où elle demeure. Son champ d’action est celui de l’AHEED dont elle est partenaire.

  • L’Ecole Parallèle : Elle a lieu l’après-midi dans les locaux de l’école « Aurore Nouvelle ».

La direction est assurée par Madame Nesrine Sedki qui prend son rôle comme une   véritable mission. Son équipe se compose de 20 monitrices et de deux moniteurs. Les enfants sont au nombre de 270 dont 200 filles. Primitivement, ils avaient entre 10 et 16 ans.                     Peu à peu les classes se sont ouvertes au niveau des premières années du Primaire.

  • Le Cours Préparatoire : Il comprend une centaine d’adolescents, des filles pour la grande majorité. S’y emploient une équipe de professeurs sous la responsabilité de Madame Inès Fathi. Frère Hossam  suit le travail des enseignants.
  • Les cours de soutien : Beaucoup de jeunes ne profitent pas de l’enseignement des écoles, surtout de l’école publique, et y passent des années sans acquérir les bases du savoir. Des adultes bénévoles ont constitué un Conseil d’éducation qui a mis en place de six classes  pour enfants en difficulté. Des cours sont organisés en dehors du temps scolaire officiel. En juillet, Hossam a donné aux monitrices une session de formation pour uniformiser leur méthode d’enseignement et il assure le suivi des cours.
  • Les Mouvements : Les jeunes s’organisent en pleine autonomie. F. Hossam se cantonne dans   un rôle d’accompagnateur  du groupe Mouvement des Travailleurs Chrétiens (correspondant à l’ACO), du groupe JOC, de l’ACE. Chaque groupe a ses activités une fois par semaine, même en temps de vacances. Les responsables se réunissent selon le même rythme pour assurer la préparation et l’évaluation.

La « Famille Lasallienne »

Dans les années 1990, elle existait déjà. Elle a repris vie le 30 juin 2012 à l’occasion de l’AMEL du Secteur Egypte. Elle comprenait au début une quinzaine de personnes qui se montraient très intéressées par la spiritualité incarnée du Saint Fondateur. Ce nombre a doublé depuis. Il s’agit de plusieurs membres de l’Ecole Parallèle, de professeurs d’autres écoles, de responsables des Mouvements, de gens ayant collaboré avec les Frères dans les débuts des Mouvements et de l’Ecole Parallèle et, dernières venues, les monitrices des cours de soutien. Les réunions ont lieu le premier samedi de chaque mois. Elles commencent par une méditation et un partage à partir d’un texte de Saint Jean-Baptiste de La Salle ou d’un document PP. Suit l’exposé d’un thème préparé par un des membres. Les fruits ne se mesurent pas. Mais peu à peu se forme une pensée commune et des engagements se prennent (aide à la lecture, alphabétisation…).

Dans la perspective d’un retrait des Frères, les trois responsables laïques de la Famille Lasallienne s’engagent de plus en plus. Ils assurent les convocations aux réunions générales, en déterminent le thème, en assument la conduite. Mais grâce à leur participation à plusieurs réunions organisées au Caire ou à Alexandrie par le groupe Signum Fidei, ils ont invité la Famille Lasallienne de Bayadeya à former un groupe « Signum Fidei ».

Les événements de l’année

  • La fin couronnée de succès du Cycle de formation des monitrices de l’Ecole Parallèle à l’Université de Minia. Elles pourront  bénéficier  d’un statut officiel et être rémunérées par l’Etat.
  • La Journée Lasallienne du 27 avril : Elle réunissait sous un chapiteau des délégations de toutes les instances éducatives du village, soit 115particpants. L’animation était assurée par

Frères Georges Absi, Michel Choukri,Secrétaire de la MEL, Waghi Hanna , Iman Fahim. Le thème de la journée était : L’identité Lasallienne.