Frère Visiteur
Le Frere Visiteur


Pâques 2012 - Message du F. Visiteur



1 - Mot du F.Visiteur - Fête des Finissants - Collège des Frères (Tripoli) à Deddeh-Koura - 31 mai 08
2 - Mot du F. Visiteur - 6ème Concert Lasallien au Liban - Mont La salle - 1er juin 2008
3 - Rentrée Sept. 2012 Message du F. Visiteur


Mot du F. Visiteur - Fête des Finissants - COLEEGE DES FRERES (Tripoli) à Deddeh-Koura

Chers Finissants,

               C’est pour moi une joie de me trouver parmi vous en ce jour où vous célébrez la fin de vos études dans ce Collège qui vous a accueillis pendant près de 13 ans. J’espère que vous garderez toujours en mémoire tout ce que vous y avez vécu comme valeurs. Je voudrais insister, ce soir, sur une de ces valeurs lasalliennes, c’est la fraternité. Et je suis sûr qu’elle est vécue dans cet établissement, qui, d’ailleurs, porte le nom d’« Ecole des Frères de Deddé - Tripoli ».

               Saint Jean-Baptiste de La Salle, notre fondateur, a voulu nous donner le nom de Frères pour que nous vivions cette fraternité, pour que les éducateurs lasalliens vivent en Frères entre eux et en Frères avec leurs élèves, et que ces élèves vivent, eux aussi, en Frères les uns pour les autres. Et le Liban, aujourd’hui, a beaucoup besoin de cette fraternité, une fraternité vécue malgré les différences de religion, de confession ou d’appartenance politique. Et les bases de cette fraternité ont été semées en vos cœurs dans ce Collège, à vous de continuer à la vivre.

               Comme on peut le constater, la société réunit une diversité de personnes, chacune possédant une histoire particulière. Cette mosaïque humaine offre un spectacle d’harmonie qui, continuellement, doit aller en s’affinant.

               Pour parvenir à ce merveilleux tableau il me semble nécessaire :

  1. d’abord, de considérer l’autre comme une personne ayant un cheminement personnel particulier et de s’engager, dans le respect des différences, à vouloir que l’autre s’épanouisse et devienne ce à quoi il est appelé.
  2. ensuite, de favoriser, au travers de rencontres et par le dialogue, l’ouverture à l’autre en qui nous reconnaissons la capacité de nous enrichir par sa vision personnelle des choses et des événements.
  3. et, enfin, de croire qu’ensemble, en regardant dans la même direction, nous pouvons construire un monde meilleur où il fera bon vivre.

               Ce travail est une incessante invitation à être, là où vous serez, complémentaires les uns des autres. Vivre la fraternité est une aventure passionnante, source de joies infinies et d’enrichissements impérissables.

               Une autre constante au sein de nos établissements lasalliens est cette étoile que vous trouvez sur l’emblème du Collège, vos chemises, vos badges et vos cahiers. En effet, saint Jean-Baptiste de La Salle demande à l’éducateur lasallien d’être une étoile sur le chemin des jeunes, une lumière qui les guide dans leur vie. Et j’espère que vous avez trouvé en vos éducateurs des guides sûrs. N’oubliez donc pas tout ce que vous avez appris ici. Mais pour bien voir une étoile scintiller dans le ciel, il faut écarter tout danger de pollution, trouver une certaine pureté du regard et du cœur, savoir éteindre d’autres lumières, si scintillantes et attirantes soient-elles. Vous aussi, pour bien garder en vos cœurs toutes les valeurs que vous avez vécues ici, sachez mettre en veilleuse, de temps à autre, les lumières qui peuvent encombrer le ciel de vos vies : télé, vidéo, SMS, internet, e-mails, facebook … qui sont des moyens importants, certes, mais qui, utilisés de manière abusive, pourront vous mener sur des chemins d’illusion. Sachez donc prendre du temps pour rester face à vous-mêmes, sachez prendre du temps pour rester en présence de Dieu, notre Créateur.

               Je termine en souhaitant que vous soyez vous-mêmes des étoiles. Etoiles pour les autres, lumière dans vos familles et dans la société. J’invite, ensuite, quelques uns à être « étoile », non pas une « star » du cinéma ou de la télévision, comme la série « star academy », mais en devenant éducateurs lasalliens pour, qu’à leur tour, ils éclairent le chemin des enfants des prochaines générations. Pourquoi, enfin, certains d’entre vous, n’envisageraient-ils pas de consacrer leur vie dans cette mission d’éducation en devenant Frère, s’ils s’y sentent appelés. Mais quelque soit le métier que vous allez choisir, soyez dans la société de demain les ambassadeurs des valeurs que vous avez reçues aujourd’hui ici.

               Je félicite M. Salim Gereige, directeur, ainsi que tous vos responsables et vos professeurs, de la maternelle aux classes terminales, pour leur dévouement et pour ce que vous êtes devenus, grâce à eux, aujourd’hui.

               Je vous souhaite tout le succès à vos examens et bonne route sur les chemins de la vie.

Frère Georges Absi
                                                                                                             Visiteur
                                                                                                             31 mai 2008

 

 

Mot du F. Visiteur - 6ème Concert Lasallien au Liban - Mont La Salle - 1er juin 2008

               Réunis pour chanter ensemble ! Y a-t-il quelque chose de plus beau ? Mettre sa voix dans un ensemble au service du BEAU  et proclamer ainsi la Beauté de Dieu, n’est-ce pas une mission que nous recevons ? Développer un talent reçu gratuitement pour réjouir les autres, n’est-ce pas ce que Dieu attend et dont il se réjouira ?

               Eh bien ! Ce matin, nous vivons tout cela, dans l’action de grâces. Vos chorales sont des lieux où il est possible de fréquenter le Beau, de faire l’expérience d’une vie en commun et de proposer aux autres les fruits d’efforts voulus et acceptés, sources de dépassement de nos égoïsmes.

               Pour en arriver là, il a fallu des heures d’entraînement, de répétitions, de sacrifices et d’oubli de soi. Aujourd’hui, ce n’est pas la voix de tel ou tel que nous retenons, mais l’harmonie des voix associées pour faire concert. Alors, vous nous ouvrez une porte vers un espace où la Beauté se manifeste, vers un espace où l’esprit et le cœur peuvent entrer en relation avec Dieu, le Créateur et Seigneur de toute chose, vers un espace où la prière peut surgir. Chacun de vous a une place précise et son absence nuirait à l’équilibre. Faire partie d’une chorale, c’est apprendre à se maîtriser, s’engager à être fidèle, s’oublier au profit de l’autre et faire jaillir pour les autres ce qui vibre au plus profond de soi.

               Le Concile Vatican II n’a pas manqué de rappeler combien l’Église apprécie le rôle de ceux qui, par leur chant, contribuent à la beauté de la liturgie. Car «le Christ est présent lorsque l’Église prie et chante», et nous sommes unis à l’Église du ciel. Vous avez donc une mission importante pour aider les autres à prier avec dignité, car la musique sacrée est une «fonction ministérielle» dans le service divin. Et nous rejoignons, ainsi, ce que le Pape Benoît XVI nous dit : «  La musique et l’art sacrés ouvrent le cœur à Dieu ».
              
               Rappelez-vous, alors, que lorsque «l'Église prie, chante ou agit, la foi des participants est nourrie, les âmes sont élevées vers Dieu pour lui rendre un hommage spirituel et recevoir sa grâce avec plus d’abondance».

               Soyez, comme le disait encore le Pape Benoît XVI, à « l’image du passereau, une image joyeuse, une image grâce à laquelle aussi le psalmiste a voulu dire que toute sa vie est devenue un chant. Il peut compter voler. Le fait de chanter lui-même est comme un envol, une élévation vers Dieu, une façon d’anticiper l’éternité, lorsque nous pourrons « chanter continuellement les louanges de Dieu ».

               Je vous remercie donc, vous les jeunes, sachant que, outre la joie de chanter, votre engagement représente aussi une exigence et un renoncement. Je remercie les adultes qui vous accompagnent et qui vous encadrent.
               Que vos vies et vos voix continuent à résonner des louanges au Seigneur. Qu’elles soient aussi le moyen par lequel nous disons, aujourd’hui, notre reconnaissance à tous ceux qui ont organisé cette journée et à ceux qui nous accueillent en ces lieux.

Frère Georges Absi

 



         
 
REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIÈRES
FORMER DES COMMUNAUTÉS VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 149


LETTRE PASTORALE AUX FRÈRES 
Un unique appel, plusieurs voix
(pdf – 0,6Mb)



La ligne du Temps du Fondateur




Frère Salomon Leclercq
Article à lire
Ressources à télécharger