FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
Les EB6 du CSC Gemmayzé, petits soldats de l’environnement (Liban)
Un dimanche pas comme les autres
Un dimanche Grand Bleu
 
Comme de véritables petits soldats de l’environnement, les EB6 du CSC Gemmayzé, se sont levés tôt le dimanche 1er mars pour aller nettoyer la plage de Dbayé. Accompagnés de leurs professeurs ainsi que de leurs mamans, ils sont arrivés vers 9h10 sur la côte libanaise où les attendait l’association CEDARS, contactée par Madame Joude El Hajj, la coordinatrice des Sciences et par l’intermédiaire de M. Antoine Tyan. L’association écologique était en train de planter son drapeau Operation Big Blue (Opération Grand Bleu) près du drapeau libanais sur les lieux de la tragédie côtière.
 
Quelle odeur ! Quel spectacle !
Car c’est bel et bien une tragédie que vit chaque libanais qui voit ses rivages lentement mourir. À la descente du bus, l’odeur des égouts émanait si fortement qu’elle annonçait le spectacle effrayant : des pneus toxiques, du papier, du plastique, du verre, de l’aluminium, de la laine, ….toutes sortes de poubelle polluait le sable fin. Mais les élèves ne se sont pas laissés décourager ni par l’odeur écœurante, ni par le décor ordurier.  Ils ont saisi les sacs en plastique biodégradables distribués par CEDARS pour se mettre au travail !
 
Éveiller les consciences
Cependant la présidente de CEDARS, Madame Iffat Edriss Chatila, a éveillé la conscience des élèves sur le danger des sacs en plastique, elle leur a bien fait comprendre comment les économiser, surtout ceux des supermarchés.
 
À l’action, tous ensemble !
Sur ces mots Madame Aïda a délimité les zones à nettoyer pour chaque groupe d’élèves. Nos collégiens-soldats ont rempli ainsi 20 sacs de plastiques en une heure, pour sauver et protéger autant que possible l’environnement. Ils ont donné l’exemple ; ils ont pensé aux conséquences sur notre environnement et pu modifier leur comportement. Avec leur Ipad, ils se sont aussi essayés au journalisme en faisant de petites interviews.
« J’espère qu’à l’avenir nous ne trouverons plus que des coquillages et du sable sur nos rivages » leur a précisé Madame Chatila, qui a remercié les élèves du CSC ayant fait preuve de motivation et d’excellente éducation.
 
source : www.sacrecoeur-gemmayze.org

Retour

 

Retour

         
 



REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIERES
FORMER DES COMMUNAUTES VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


télécharger les logos en HD
en francais
en anglais

Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 150