FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
Mot d'envoi du F. Supérieur, Messages aux Frères et à la Famille Lasallienne
A la clôture du 44ème Chapitre Général, le F. Supérieur Général Alvaro Rodriguez s'est adressé aux Frères Capitulants dans un "mot d'adieu et d'envoi", tirant les conclusions du Chapitre, avant leur retour chez eux.
Nous en publions le texte intégral, ainsi que les deux messages adressés par le Chapitre, l'un aux Frères du monde entier, et le deuxième aux membres de la Famille Lasallienne.



Avec des yeux ouverts Et des cœurs passionnés.

« Notre cœur n’était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, …A cette heure même, ils partirent et s’en
retournèrent à…. » ( Luc 24, 32 et 33)

Chers Frères,

Chacun de nous, en tant que Frère Capitulant, dut quitter son lieu de vie et de travail habituel pour emprunter le chemin qui nous a conduits jusqu’à ce 44e Chapitre Général. Dans quelques heures, nous prendrons le chemin du retour vers nos pays, dans les Régions lasalliennes : Canada francophone, USA-Toronto, RELAL, RELEM, RELAF, PARC.

D’une certaine manière, ce chemin « de sortie et de retour » vers nos lieux d’origine, évoque l’expérience du passage du Dieu de Pâques, comme le vécurent les deux disciples en route de Jérusalem vers Emmaüs, avec ce compagnon mystérieux qui les accompagne, les écoute, leurs explique et s’assoit à table pour partager le pain, leur frère Jésus vivant et ressuscité.

Comme ces deux disciples désenchantés, nous sommes venus à Rome en laissant derrière nous nos communautés, dans lesquelles peut-être nous trouvons des Frères qui, comme beaucoup de disciples dans la communauté de Jérusalem, éprouvent des doutes sur les événements, ressentant la crainte des oppositions, avec des incertitudes sur le futur. Nous, ensemble dans cette assemblée, avons partagé ces expériences, nous les avons relues à la lumière de l’Ecriture, nous les avons célébrées avec le pain et le vin. Et nos yeux d’aveugles se sont ouverts. Maintenant, comme les disciples d’Emmaüs, nous disons aussi que nos cœurs « sont brûlants ».

Nous nous sommes mis en chemin, mais pas seulement les Frères Capitulants présents à Rome ont pu participer à cette conversation révélatrice avec Jésus ressuscité. En fait, ce 44e Chapitre a été différent d’autres Chapitres pour différentes raisons.

En premier lieu parce que la phase de préparation a vu la participation de beaucoup de Frères qui répondaient aux documents préparatoires, utilisés dans certaines assemblées et réunions de District.

Mais ce qui l’a rendu différent, ç’a été l’ouverture à la participation de Frères qui n’étaient pas présents à Rome, grâce à des communications fréquentes par internet.

Les grands thèmes que nous avons identifiés pendant un intense processus de discernement communautaire, reprennent d’une certaine manière les grands thèmes du 43e Chapitre Général de l’an 2000, mais selon une autre perspective : la fraternité vécue par les Frères en communauté.

Il m’a plu, pendant ces dernières années, répéter de nombreuses fois que notre fraternité est notre secret « dans et pour » l’église et pour le monde, spécialement ceux qui souffrent : Notre « union pour demeurer en société et pour tenir ensemble et par association, comme Frères, le projet que Dieu nous a confié » constitue notre secret le plus intime, notre « pierre la plus précieuse », pour laquelle nous « sommes disposés à tout abandonner ».

De ce point de vue nous avons réfléchi sur les doutes, les craintes et les incertitudes de nos Frères et d’autres Lasalliens. Nous avons identifié des défis et défini des horizons. Nous avons tracé des lignes d’action qui nous permettent de cheminer ensemble.

Retournons donc à nos continents,pays, districts et communautés locales, avec des cœurs ardents et des yeux ouverts .

Mon plus profond désir est qu’à votre retour, et encouragés par vous, tous les lasalliens qui vivent les yeux fermés et les cœurs éteints, se réveillent. De telle sorte que leurs yeux s’ouvrent et qu’ils puissent voir, que leurs cœurs brûlent et que leurs cœurs brûlent, que leurs vies et leurs ministères se rallument grâce à un amour passionné pour Dieu et pour ceux qui souffrent.

C’est la tâche principale qui nous attend à notre retour dans nos communautés d’origine. Pousser tous les lasalliens, spécialement les Frères, à vivre « ce qui est le plus important dans cette communauté » (Préface de la Règle, ch. 2), comme je l’ai dit dans ma présentation du Chapitre, être « des membres vivants de cette communauté » : à être des hommes de foi (mystiques aux yeux ouverts) et de zèle (passionnés par l’amour de Dieu et des pauvres).

En résumé, je vous rappelle que nous avons commencé ce Chapitre en entrant dans la Tente de la rencontre, dans le parcours d’un chemin d’Exode, de sortie vers la haute mer, « sans voiles et sans rames ». (De La Salle, MF 134.1)

Dans la tente, nous avons rappelé l’Exode de Joseph, un chemin tortueux dans lequel ses rêves initiaux se purifièrent peu à peu. Joseph apprit à entrer dans le rêve de ses Frères. Et, graduellement, à comprendre que dans le conflit entre rêves, s’ouvrait l’ horizon inattendu du rêve de Dieu. (Genèse 37 à 50)

Cet Exode de Joseph et de ses Frères prépara et préfigura l’Exode de Moïse et du Peuple de Dieu. Et à son tour, cet exode d’Ismaël annonçait prophétiquement l’Exode de Jésus et de ses disciples.

Fortifiés à nouveau dans ce Chapitre pendant la fête de Pentecôte, comme les disciples de Jérusalem, nous vivons aujourd’hui tous ces exodes dans le cœur de l’Exode de l’église communion/peuple de Dieu, en ce nouveau millénaire.

Aujourd’hui, nous sortons de cette tente de la rencontre et sommes disposés à laisser le campement pour cheminer avec le Grand Prêtre, notre Frère Jésus, pour annoncer l’année de grâce à ceux qui sont dans l’obscurité pour annoncer l’évangile aux pauvres. (Luc 4, 18-19)

En union avec les Frères du Conseil Général, je vous exhorte à vivre intensément avec vos Frères, ce chemin de nouvel Exode.

En conclusion, Frères,

Cette fête de la Très Sainte Trinité que toutes les communautés de l’Institut des Frères célèbrent dans le monde entier, en cette année 2007, peut être le point de départ d’un processus mondial dans tous les districts, par lequel nous nous engageons activement à mettre en œuvre les résolutions capitulaires, comme nouvel exode pascal.

Ce processus doit partir de nos racines les plus profondes, de la consécration que La Salle et ses premiers associés Frères firent à la Très Sainte Trinité en 1694, et dont je reprends la formule :

Prosterné dans un très profond respect devant votre infinie et adorable majesté,
Je me consacre tout à vous
Pour procurer votre gloire
Autant qu’il me sera possible
Et que vous le demanderez de moi.
Et pour cet effet, je promets et fais vœu
De m’unir et de demeurer en société…
Pour tenir ensemble et par association les écoles gratuites…
C’est pourquoi je promets et fais vœu d’obéissance
Tant au corps de cette société
Qu’aux Supérieurs…
Lesquels vœux tant d’association que de stabilité dans la dite société,
Et d’obéissance, je promets de garder…

------------------------------------------------------------------

Message aux Frères
Comité d’Écoute et de Rédaction

2 Juin 2007



Frères très chers,

Le 44e Chapitre général se termine et, comme Capitulants, nous sommes impatients de vous partager les fruits des semaines intenses que nous avons vécues en communauté au Centre de l’Institut. La diversité de nos origines, de nos cultures et des situations, loin de mettre en péril notre unité, l’a enrichie et nous a ouverts à une écoute plus attentive. Puissiez-vous faire une expérience analogue à votre niveau, découvrir les richesses de ceux qui vivent et travaillent avec vous, et reconnaître l’aide qu’ils nous apportent à chercher ensemble ce que Dieu attend de nous aujourd’hui !

Ce 44e Chapitre, de style « alternatif » comme l’avait souhaité le 43e Chapitre, nous a fait en-trer dans une démarche biblique d’Exode pour discerner dans la foi ce que Dieu demande à notre Institut aujourd’hui. Cela nous a fait écouter les appels du monde, de l’Eglise, de la Vie consacrée et de notre Institut engagé dans l’éducation humaine et chrétienne, spécialement des pauvres (cf. Règle 3).

Merci à vous qui, par votre prière, vos notes, vos réflexions partagées et votre étude des Do-cuments préparatoires, nous avez aidés fraternellement dans l’écoute des besoins de notre temps. Nous voulons continuer avec vous cette recherche des signes de Dieu dans nos vies et nos communautés, dans les changements culturels et dans notre association pour le service éducatif des pauvres (Règle 39). Le Chapitre général se termine, et c’est un début. Frères, Communautés, Districts, Régions, Centre de l’Institut, nous avons tous à chercher à rénover notre vie comme l’a aussi cherché ce Chapitre à la lumière d’Emmaüs : « Être Frères au-jourd’hui : yeux ouverts, cœurs brûlants ».

Sous des expressions qui vous paraîtront parfois familières, parfois un peu déconcertantes, nous espérons que vous percevrez, dans les défis auxquels nous avons décidé de répondre, surtout l’urgence d’une conversion à l’Esprit de Jésus qui nous pousse à nous renouveler en profondeur pour remplir la mission qui nous est confiée et que nous avons à remplir dans le monde et les situations qui sont les nôtres. Cette urgence nous a amenés à mettre au début des Actes de ce Chapitre le rapport sur la « Vie intérieure ».

C’est un défi majeur : approfondir notre vie intérieure, vivre de l’Esprit en communautés fra-ternelles, poussés par la passion pour le Christ et la passion pour l’humanité – mettre nos actes en conformité avec nos paroles. L’importance de la vocation lasallienne pour le monde et l’Église d’aujourd’hui, et le souci de la continuité de la mission lasallienne demandent une pastorale des vocations lasalliennes, et notamment de Frères : saurons-nous, tous et chacun, prier et faire prier pour les vocations, informer, interroger, susciter, accompagner, nous ouvrir aux nouvelles formes d’association, affirmer notre identité ?

Les chantiers de la mission partagée ne manquent pas : les nouveaux défis des droits de l’enfant ; de la vie, de son début à sa fin ; des problèmes créés par les mouvements migratoires ; d’une vraie solidarité entre nations… Avec d’autres lasalliens, engagés avec nous dans la mission d’éducation et d’évangélisation de beaucoup de jeunes, et spécialement des pauvres, cherchons à relever ensemble les défis que nous rencontrons. La réalité de l’Institut international doit nous permettre de coordonner nos efforts, et d’avoir aussi une parole publique.

Le « consensus » auquel nous sommes arrivés a voulu prendre en compte à la fois l’unité de l’Institut et notre grande diversité, en dégageant des « Horizons » vers lesquels nous voulons cheminer ensemble et de grandes « Lignes d’action » – avec parfois des suggestions pour ne pas en rester à des idées générales – plutôt que les « propositions » auxquelles nous étions habituées depuis des années : la flexibilité de leur application pour atteindre les « horizons » n’enlève rien au fait que ce sont des « décisions » prises par le Chapitre général à une très forte majorité, et qui donc nous engagent tous.

Chacun, et tous ensemble, nous sommes appelés à être Frères aujourd’hui, associés entre nous en communautés et en Corps, et avec un grand nombre de d’associés et de partenaires, engagés pour le service éducatif des pauvres, enfants, jeunes et adultes, que nous rencontrons dans notre ministère.

De quelque âge que tu sois, Frère, joue ton rôle dans la vitalité de l’Institut (cf. Règle 145) selon la situation qui est la tienne ! Quand ton cœur s’est ouvert à l’appel du Seigneur, il t’a comblé de dons pour y répondre (cf. Règle 35c). Les Capitulants ont tenté de le faire avant de t’y inviter : ouvre-toi aujourd’hui au souffle de l’Esprit !

---------------------------------------------------------------


Message du 44e Chapitre général à la Famille lasallienne
Le Comité d’Écoute et de Rédaction

2 juin 2007


Chers membres de la Famille lasallienne, recevez notre salut fraternel de Rome !

Le 44e Chapitre général se termine et les 111 Capitulants que nous sommes, venus du monde entier et prêts à retourner dans les divers lieux où nous partageons la mission lasallienne avec nombre d’entre vous, voulons vous dire toute la place que vous avez tenue et que vous tenez dans notre cœur, nos pensées et nos choix. Notre salut s’étend aussi à tous ceux qui, dans la diversité des appartenances religieuses et des références humanistes qui sont les leurs, trouvent aussi en saint Jean-Baptiste de La Salle une lumière et un soutien dans l’engagement de leur vie pour un monde de solidarité et de paix où tous peuvent trouver place dans la reconnaissance de leurs droits les plus fondamentaux, parce qu’ils sont tous fils et filles d’un même Père.

Notre Chapitre général s’est particulièrement attaché à ce qui est plus spécifique à notre vie de Frères, puisque c’est sa première mission et qu’il n’était composé que de Frères, contrairement aux deux derniers Chapitres. Et cependant vous avez été constamment présents à nos échanges et aux orientations que nous avons prises.
D’abord, parce que les Assemblées qui se sont tenues ces dernières années dans les Districts et les Régions ont conflué dans l’Assemblée Internationale 2006, Associés pour la Mission éduca-tive lasallienne, dont le Rapport, après sa présentation par trois des principaux organisateurs de cette Assemblée, a été une référence constante pour nos travaux. Et plus qu’une référence : le 44e Chapitre général a accepté et adopté ce Rapport pour l’Institut des Frères des Ecoles chré-tiennes ; il appelle le Centre de l’Institut et tous les secteurs de l’Institut à donner, chacun selon les responsabilités qui sont les siennes, une impulsion aux Orientations principales et aux Do-maines d’insistance proposés par l’Assemblée Internationale.
Ensuite, parce que la prière et l’intérêt manifesté par beaucoup pour notre Chapitre nous ont soutenus dans la volonté de répondre à votre attente.
Enfin, et surtout, parce que l’engagement de vie de plusieurs d’entre vous, nous pouvons en té-moigner, est un fort témoignage de la dignité de la personne et de son travail, et plus encore de la valeur du ministère de ceux qui sont engagés dans la mission lasallienne ; ç’est aussi pour des Frères et des communautés de Frères un appel à vivre avec plus de profondeur leur vocation spécifique.

Une icône biblique a particulièrement donné unité à notre démarche : celle de Moïse entendant Dieu l’appeler par son nom et l’envoyer au service de son peuple opprimé. « J’ai entendu ses cris – Va, je t’envoie ». Nous aussi, les Frères, nous avons à vivre la passion pour Dieu et la passion pour l’humanité, devenant, selon notre vocation propre, à la fois disciples de Jésus et éducateurs et évangélisateurs de ceux qui sont confiés à nos soins, spécialement des enfants et des jeunes dont les droits fondamentaux sont méconnus. Comme réseau international, nous pouvons beaucoup plus que nous ne faisons. « Les pauvres sont nos maîtres et seront nos juges », écrivait le Frère Álvaro.

Les chantiers de la mission partagée ne manquent pas : outre les droits de l’enfant et le respect de la vie, nous avons relevé particulièrement les problèmes posés par les mouvements migratoires, ceux que rencontrent tant de familles, le besoin d’une véritable solidarité entre les nations, le défi d’une annonce explicite de Jésus-Christ dans le monde post-moderne, etc. Nous comptons sur vous tous pour relever ces défis, chacun selon son âge, son état, sa situation et ses convictions personnelles. Entendez-vous les appels, explicites ou muets, de ceux dont vous êtes concrètement chargés, avec leurs pauvretés intellectuelles, morales, affectives… ? Nous vous appelons pour continuer à y répondre avec nous. Des vocations lasalliennes, et parmi elles des vocations de Frères, sont indispensables à notre commune mission d’éducation et d’évangélisation : les Jeunes Lasalliens le disaient lors de leur second Symposium à Rome en juillet 2006. Tous, nous pouvons y contribuer par la prière et, selon notre situation, par l’appel et par l’accompagnement de ces vocations dont l’Eglise a besoin.

Nous mesurons un peu mieux ce qu’il nous faut laisser derrière nous pour lever nos regards vers de nouveaux horizons. Et nous vous invitons à continuer à cheminer avec nous, appuyés sur la promesse reçue par Moïse : « Je serai avec toi ».


VIVE JESUS DANS NOS COEURS. A JAMAIS



Photos :

Le F. Supérieur conduit notre marche pour les sept ans à venir.
Au dîner d'adieu, les FF Alvaro, Jonhson et Reinhardt remercient les Capitulants.
FF. Georges et Jean Claude avec les deux Vicaires, sortant et nouveau, FF. William Mann et Thomas Johnson.
Avec deux Conseillers résidant à Rome, FF. Claude Reinhardt et Jorge Gallardo de Alba.
Avec le F. Conseiller F. David Hawke (Région PARC).
Avec F. Carlos Gomez, Coordinateur du Chapitre.
Avec F. George van Grieken, directeur de la Pastorale des Vocations (Napa, Ca, USA)
http://www.georgevangrieken.blogspot.com/


Retour















 

Retour

         
 
REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIERES
FORMER DES COMMUNAUTES VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


télécharger les logos en HD
en francais
en anglais

Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 149


LETTRE PASTORALE AUX FRÈRES 
Un unique appel, plusieurs voix
(pdf – 0,6Mb)



La ligne du Temps du Fondateur




Frère Salomon Leclercq
Article à lire
Ressources à télécharger