FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
AIMEL II : 2ème semaine, adoption des lignes d'action pour l'avenir

Après la 1ère semaine consacrée au repérage des défis, et en prévision de la prochaine grande démarche : formuler des réponses qui éclairent les années à suivre, la II ème Assemblée Internationale de la Mission Educative Lasallienne (AIMEL) a débuté sa 2ème semaine par une journée de retraite (prière et réflexion).
L'Assemblée s'est achevée le jeudi 16.
discours du F. Supérieur


Conclusion par le F. Claude Reinhardt                                                                    

TEXTE FINAL    fraçais     anglais    espagnol      :    Versions "autorisées" et définitives des textes adoptés à l'AIMEL et qui seront soumis au prochain Chapitre général pour se prononcer dessus.

-----------------------------------------------------

      PROGRAMME                                                                                        LISTE des PARTICIPANTS

                                    SYNTHESE de la 1ère SEMAINE par F. Jacques d'Huiteau  

 

6ème journée : Lundi 13 mai :

Plusieurs heures ont été attribuées à la réflexion calme sur les textes de l'Écriture, sur un enseignement Zen, et une lettre pastorale du Frère Álvaro. Après un temps de recueillement personnel, les participants se sont retrouvés en groupes linguistiques thématiques pour partager leurs réflexions et exprimer leurs idées visuellement (dessins, graphiques, montages….).

La prière du matin avait proposé la parabole du grain de sénevé et celle de la levure dans la pâte, avec une parabole zen où le maître demande au jeune moine de regarder au-delà du nombre de graines dans une pomme pour considérer combien de pommes il y a dans la semence, et la lettre de Frère Álvaro de décembre 2012, qui souligne que de nos jours on ne «sait pas comment voir ce que nous ne pouvons pas voir".

Sur le dessin présenté par F. Laurence Hugues à l'Assemblée, un pommier mûr qui est la mission lasallienne avec ses fruits : 300 ans. La main tendue du Fondateur invite les autres à trouver des réponses aux besoins actuels, les besoins symbolisés par le coeur. La route qui s'étend au-delà de l'horizon est le «pas encore» de la Mission lasallienne. 
Le calendrier liturgique et l'Assemblée de la Mission sont précisément synchronisés, entre les prières, les travaux et le rythme de l’Eglise : l’attente de l'Esprit Saint après l'Ascension, pour nous guider.

Les délégués se sont déclarés prêts à entamer la prochaine phase du processus : le passage de l’hiver au printemps, dès mardi 15 jusqu’à la fin de l'Assemblée. Ils ont parlé de l'audace, de l'écoute de l'Esprit, de leur désir de répondre authentiquement à l'héritage lasallien, de régénération et de vie nouvelle, de l’espérance quand on prend le risque de planter une graine.

F. Alvaro l’avait déjà annoncé dans sa lettre pastorale « Consacrés par le Dieu Trinité comme une communauté de frères » : « Pour être des communautés d'espoir pour la société aujourd'hui, exige une connaissance approfondie de notre propre situation et une capacité à répondre généreusement  et efficacement à ses besoins".

D'autres délégués ont évoqué l’appel de F. Alvaro lundi dernier à « être créatif, innovant, audacieux et courageux ».

Certains relèvent que les défis ne changent pas en général - les jeunes et les adultes en marge de la société avec peu ou pas d'options…fournir une éducation qui réponde aux besoins des personnes desservies…former les enseignants et le personnel spirituellement et professionnellement…maintenir l'engagement à la mission etc… Ces défis et d'autres ont accompagné la famille lasallienne depuis 1680, ce sont les réponses à ces défis qui peuvent et doivent changer en fonction des changements survenus  en société et dans la vie des gens.

Les délégués ont également fait état d’un engagement à la mission lasallienne qui transcande les frontières et les différences, un engagement commun de renforcer le sens de la famille et d’encourage l’ association pour la mission.

Proche-Orient     RELEM        AIMEL II

Parmi les 184 délégués, notre District du Proche-Orient est représenté par
F. Habib Zraibi, coordinateur de la MEL-Liban,
le secrétaire général de la MEL-Egypte Michel Choucri,
Mme Thérèse Yamine
et M. Suleiman Rabadi.
                                   
--------------------------------------------

texte à partir des sites     lasalle.org          lasalle.es         ia13relan

photos sur Facebook  

----------------------------------------------------

 

7ème journée, mardi 14 mai : la prière préparée par la région PARC, en anglais, avec le Psaume 84 qui invite à partager la joie du peuple de Dieu. Ensuite, avec la parabole du semeur (Marc) retour aux semences, au partage et à la progression sur la voie de la MEL.

Le travail reprend dans la grande salle, pour entamer, à partir des défis déjà repérés, l’élaboration des premières réponses à chacun d'eux, pour suivre l'évolution des trois mouvements qui nous rappellent le passage de l’automne à l'hiver, de l'hiver au printemps. Nous y sommes maintenant, période d'explosion de la nature. Nous devons aussi exploser, être créatifs et prendre des risques pour donner un nouvel élan à la Mission.

Dans chacun des groupes linguistiques, il est demandé de proposer trois réponses (actions) pour l'avenir, cela fait neuf groupes qui devront plancher pour façonner jusqu'à 27 réponses pour les sept prochaines années.

En fin d'après-midi, présentation des premières propositions. Les premiers projets sont susceptibles de changer, mais l’ambiance est très encourageante.

 

Dans le domaine de la Pédagogie les réponses vont dans ce sens:

a) Renouveler la pédagogie lasallienne en fonction de la réalité actuelle et en assimilant les meilleures pratiques déjà éprouvées.

b) Penser à établir des critères d'excellence lasallienne, surtout dans le services des « plus faibles ».

Dans le domaine de la Pastorale, des points émergent :

a) utiliser de nouveaux moyens pour l'évangélisation, afin de promouvoir l’apport de nouvelles expériences, en tenant compte de l'écoute des jeunes, de leurs besoins et leurs attentes.

b) créer des occasions pour faire participer les familles dans la vie des œuvres en vue de développer un plus grand sentiment d'appartenance à la famille lasallienne.

Dans le domaine de la Communauté éducative, les idées émises proposent :

a) assurer et accompagner les nouvelles expériences de partenariat.
b) dynamiser le réseau lasallien par l'échange de bonnes pratiques et la possibilité de projets communs.

c) développer, renforcer la formation des formateurs.

Tant de propositions riches et variées qui demandent à être concrétisées et priorirtaires. En cette phase de formulation des réponses, on accueille toutes les réactions, les nuances, les désirs visant à améliorer et renforcer la Mission lasallienne.

merci au site ARLEP

---------------------------------------------------

8ème journée : un 15 mai spécial de festivités et de travail

"Imaginez ! Passer la Journée du Fondateur au Centre de l'Institut !,  écrit Maggie McCarty, directrice exécutive du Bureau de l'éducation lasallienne à Washington DC, sur le blog ia13relan.

La journée a commencé avec une prière du matin joviale préparée par la Région lasallienne d'Amérique latine (RELAL). Toute la journée, il y avait un sentiment sous-jacent d'excitation d'être ensemble en célébrant St Jean-Baptiste de La Salle, et j'étais très consciente que ce jour du Fondateur est passé dans la prière avec les Frères et les Laïcs du monde entier, unis par la Mission lasallienne.

Après la prière, nous sommes retournés à nos groupes thématiques pour rédiger nos réponses en fonction des commentaires que nous avons reçus dans le processus  suivi la veille. Lorsque vous êtes chargé de développer les défis et les réponses à travers les langues, les cultures et les continents, vous êtes obligé de bien écouter les questions, les préoccupations et les suggestions de l'ensemble du groupe. Il s’agit du dernier tour de raffinement des réponses pour les présenter à l'Assemblée en séance d'après-midi.

A midi, le travail a été interrompu pendant quelques heures afin que nous puissions célébrer la messe solennelle. Les délégués à l'Assemblée internationale ont été rejoints par l'ensemble du personnel de la Maison généralice à la messe et au déjeuner. Il était bon d'avoir un groupe aussi diversifié célébrer en lasalliens.

Après la messe, nous avons eu droit à un déjeuner très spécial, y compris les antipasti, les pâtes, la viande, les légumes et dessert arrosé d'un proseco (mousseux italien) levé en toast au nom du Fondateur. Ce fut une merveilleuse rencontre.

Mais trop vite, les festivités étaient finies et il était temps d'aller à la séance de l'après-midi où les troisième et quatrième versions des défis et des réponses ont été présentés aux délégués de l'Assemblée internationale. Les délégués ont fait irruption par leurs applaudissements signalant que nous avons terminé la tâche.

Jeudi, nous allons entrer dans un processus de fixer les priorités. Après 10 jours passés en communauté du monde entier, et seulement un jour restant à l'ordre du jour, la joie de venir à bout d'une tâche aussi importante est tempérée par la connaissance que vendredi nous dirons au revoir à des gens qui ont été nos collègues et compagnons pendant près de deux semaines.

Jean-Baptiste de La Salle a dit aux premiers Frères, «toucher les cœurs de vos élèves est le plus grand miracle que vous pouvez réaliser." (Méd. 139,3). Certes, le fondateur a dû avoir également découvert que les compagnons qui partagent cette mission, touchent et transforment également les cœurs des uns et des autres.

NB : la chaîne catholique SAT2000 était là pour signaler la fête et recueillir des témoignages.

------------------------------------------------------------

9ème et dernier jour, Jeudi 16 mai :

Une journée destinée à mettre la touche finale aux travaux déjà réalisés, réfléchir en groupes linguistiques à la version finale de la contribution de chacun, puis partager avec les représentants de chaque région (pour nous la RELEM), la façon dont nous avons vécu ces jours-ci, notamment les défis importants qui se présentent à la région.

Il en est ressorti la nécessité de donner une impulsion au réseau mondial et en particulier au sein de la RELEM, facilitant la dynamique qui mène à la compréhension mutuelle, au partage de projets, à la mise en œuvre de projets communs qui expriment la solidarité et l'interdépendance que nous ressentons comme urgence.

Par la suite, en Assemblée, nous avons eu la possibilité de hiérarchiser les enjeux et les réponses qui ont été soumis. Ceci à partir de la réflexion et la contribution personnelle à une dynamique qui a permis d'identifier les régions prioritaires et les groupes linguistiques de l'Institut. Ensuite, chaque région à travers un représentant, a offert son message final à l'Assemblée.

Comme touche finale à la partie officielle de l’Assemblée a eu lieu la cérémonie de clôture des travaux, au cours de laquelle deux interventions de Sœur Elia Hernandez, Supérieure Générale des Soeurs Guadalupéennes de La Salle.
S. Elia a remercié tous ceux qui ont participé à l'Assemblée et à la MEL dans le monde pour leur désir de susciter des partenariats plus solides entre les deux institutions. Elle a souhaité des vocations lasalliennes qui assurent la vitalité de la Mission.
Le
F. Supérieur Général Alvaro Rodriguez a prononcé le discours de clôture. (texte intégral)

F. Alvaro a réussi à toucher les cœurs en proposant une réflexion qui réponde aux préoccupations primordiales de l'Assemblée. Il a exprimé sa vision de la manière de comprendre l'évangélisation dans les différentes réalités de l'Institut.Il a invité les participants à ne pas se refermer sur soi et à rester ouvert aux besoins des jeunes, à répondre avec courage et créativité, conscients de nos limites, même si cela implique la souffrance. Il a rappelé que les frères, sœurs et laïcs retraités restent pour nous un potentiel, une source inépuisable de spiritualité et de sagesse.    

Il a également remercié tout le personnel non-enseignant qui est un élément essentiel pour mener à bien l'éducation lasallienne de la jeunesse.
Après ce message, une célébration eucharistique passionnante dans laquelle nous avons ravivé l'esprit de la Pentecôte.

 

La journée s'est terminée par un moment de fraternisation autour d'un barbecue, dans une atmosphère de grande fraternité qui s’ajoutait à la satisfaction de l'expérience vécue ces deux semaines.
Vendredi, chacun rentrera chez lui, pour partager cette expérience avec les siens. Nous voyons notre avenir avec espoir ... si nous sommes prêts à faire partie de la réponse que Dieu va offrir au monde.

Merci au F. Antxon Andueza   lasalle.es

--------------------------------------

CONCLUSION  par le F. Conseiller général  Claude REINHARDT


La deuxième partie de l’Assemblée a commencé par un deuxième jour de réflexion et de prière. Ce deuxième temps, qui peut paraître superflu et trop lent, a été aussi apprécié que le premier. En effet, beaucoup de délégués à l’assemblée sont des personnes très actives et souvent surchargées de travail. S’arrêter, prendre du temps pour lire, méditer et prier, c’est une chance reçue comme une grâce.

Cette remise en perspective après les excursions du week-end à Assise ou à Orvieto, ou après la Messe à Saint-Pierre le dimanche, a permis de se centrer à nouveau sur les trois thèmes de notre assemblée de 2013 : pédagogie lasallienne, évangélisation et pastorale, communauté éducative.
Après l’élaboration des défis où tous ont fait l’expérience parfois frustrante de s’exprimer en grand groupe et de passer souvent par des traductions, ce mouvement, symboliquement appelé le printemps, était consacré à l’élaboration et à l’expression de réponses possibles et souhaitées à ces défis.

Le processus a été précisé au début du mouvement, car il faut aussi suivre une discipline de travail et ne pas se perdre en longs développements théoriques. Heureusement, la qualité et l’expérience des facilitateurs de groupes ont permis de suivre strictement les consignes, de respecter les horaires et finalement, de présenter les réponses aux défis. Pas plus de trois réponses par défi, énoncées clairement et de façon précise pour pouvoir être comprises et mises en pratique dans toutes les Régions lasalliennes.

Pendant qu’on faisait ce travail, c’est-à-dire deux jours, les moments communautaires  continuaient à permettre de faire connaissance, de lier des amitiés, de partager sur les façons de vivre la mission lasallienne : moments de prière, liturgies originales et parfaitement préparées, moments festifs de détente le soir, préparés et animés par les Régions lasalliennes, repas habituels.

On n’a pas manqué de célébrer St Jean-Baptiste de La Salle, notre fondateur, le 15 mai à midi, par une messe à la fois solennelle et de participation enthousiaste des délégués à l’assemblée, de nos communautés de Frères et de Sœurs de la Maison généralice, et de tous les employés de la maison. Après l’apéritif et le déjeuner de circonstance, retour au travail et à l’alternance entre les groupes thématiques, les groupes linguistiques et l’assemblée générale pour présenter le travail et recevoir suggestions et remarques.


Le 16 mai, enfin, dernier jour de l’assemblée, à permis de revoir les formulations et les traductions, après quoi les défis et les réponses ont été affichés dans les trois langues pour permettre à tous les délégués d’exprimer leur accord en choisissant leurs priorités. Les Régions se sont ensuite retrouvées pour faire leur évaluation de l’assemblée et penser à l’avenir dans leurs Régions.

Le Frère Supérieur a offert un dernier commentaire sur ce qu’il avait entendu pendant notre assemblée, développant une réflexion sur l’évangélisation et concluant en nous invitant à l’action et à une action durable : l’avenir de la mission lasallienne se fera-t-il sans nous ou avec nous, Frères, Sœurs et Laïcs lasalliens ? L’espoir de tous est évidemment qu’il se fasse avec nous.
La dernière liturgie, soutenue par un décor représentant les langues de feu, nous a fait entrer dans le mystère et la fête de Pentecôte. Nous avons vécu une belle assemblée, mais que sera demain, sur nos terrains respectifs ? Viens, Esprit-Saint ! Viens nous aider, nous soutenir, nous maintenir dans l’enthousiasme généré par notre assemblée… et reste avec nous ! Cette œuvre est aussi la tienne !

publié sur le site relem.org

--------------------------------------------------

Témoignage de Daniel Dussaillant (France)

"Ces 11 jours d’échange, de partage culturel, linguistique n’ont pas toujours été un long fleuve tranquille.
Une idée à faire partager, à expliciter, à faire comprendre : que de sueur, d’énergie mentale, intellectuelle...
Mais c’est bien ce débat qui est richesse. 

Ces échanges toujours mesurés, respectueux. La parole fut libre, parfois difficile à comprendre, parfois lumineuse.

Ce fut une "assemblée mosaïque" qui a cheminé au rythme de la Parole de Dieu. Parole de rassemblement et d’unité qui garde toutes les couleurs et qui, dans le respect de l’unicité, crée la communauté.
Une assemblée qui a bien travaillé et qui a vécu des temps forts de célébration au sein de la grande chapelle de la maison généralice...également au cours des soirées animées par les régions.

L’AIMEL fut pour moi une aventure. Aventure de la rencontre....Finalement pas seulement des mots, des actes qui ont fait évoluer peu à peu cette assemblée en communauté internationale pour la mission éducative lasallienne.
Que l’on vienne des quatre coins du monde lasallien, cela ne freine pas l’enthousiasme.
Nous ne parlons pas la même langue mais nous avons le même Fondateur.
Nous ne vivons pas dans les mêmes contextes mais nous avons la même œuvre à pérenniser et l’éducation vrillée au cœur.
Cette assemblée m’a permis de mesurer "concrètement" notre réalité internationale.
Quelle ouverture ! Quelle diversité ! Quel rayonnement ! Quelle Espérance !
De Reims 1659 à Rome 2013, quelle HISTOIRE ! Et ça continue !

merci au site    Lasallefrance.fr

 

 

       

 

 

 

Retour

 

Retour

         
 



REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIERES
FORMER DES COMMUNAUTES VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


télécharger les logos en HD
en francais
en anglais

Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 150