FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
Juin 2012 : Kadiköy-Baskinta; Sud-Soudan; Fables vivantes au CSC,

CSC : les Fables jouées, chantées, dansées.

Les élèves du 1er cycle primaire au Collège du Sacré-Coeur à Beyrouth ont offert à leurs parents un spectacle original d’une heure, composé de chants, de danses et de scènes inspirées du livre de Kalila wa Dimna, fables composées en arabe par Ibn al Muqafaa (VIIIème s), inspirées de l’indien Bidpay (Vème s), sur les mêmes thèmes animaliers traités par Esope (Vème s. av JC) et Jean de La Fontaine.

La cérémonie s’est déroulée le jeudi 14 juin, en présence des FF. Régis Robbe (Visiteur), Emile Akiki (Coordinateur des FEC), Habib Zraïbi (Coordinateur de la MEL et directeur du Collège), Jean-Claude Hérault, Ildefonse Khoury et Fadi Sfeir.

En accueillant les quelque 300 parents présents, la responsable du Primaire, Claire Saïd, a précisé que ce travail conjugué de toutes les institutrices et coordonné par Mme Nadine Mourad, illustre les thèmes des Droits de l’Enfant et des valeurs lasalliennes que nous inculquons aux élèves : la foi, la fraternité et le service.

En fait, tous les tableaux scéniques, lyriques ou chorégraphiques, avec les riches costumes représentant les animaux des fables, traduisaient le souci pédagogique d’enseigner aux enfants l’importance de l’intégrité, de la vigilance, de l’entraide et de la générosité, à partir des animaux dont ils ont si bien campé les personnages.

Au début de la séance les élèves ont récapitulé leurs différentes activités de l’année, et en guise de clôture tout le monde, grands et petits, a chanté main dans la main, un rappel des droits de l’enfant : droit à une famille qui l’aime et le protège, à une éducation qui le fasse grandir, à un système de santé qui le soigne et à un milieu social sain qui favorise la justice et la paix.
Ce chant
avait été composé par les élèves du cycle primaire à l'occasion de la quinzaine lasallienne et chanté à l'accueil du F. Superieur Général en mars dernier, il s'intitule : Je suis Lasallien
------------------------------------------------------------
 

Liban/Turquie : habitudes nutritionnelles et implications sur la santé.

Dix-sept élèves du Collège St Pierre Baskinta (Liban), ont effectué en compagnie de trois enseignants, un séjour de 6 jours en Turquie en réponse à la visite de leurs collègues turcs en avril dernier.
Ils ont eu droit à un accueil chaleureux du F. Henry Hélou, coordinateur du Secteur Turquie et de MM. Jean-Michel Tricart (directeur) et  Ender Ustüngel (directeur adjoint).

«Notre projet culinaire s'est réalisé pendant l'année scolaire 2011-2012 entre les écoles lasalliennes Collège Saint Pierre de Baskinta (Liban) et le Lycée Saint Joseph Kadiköy d'İstanbul.
Nous avons effectué deux échanges, un premier à Baskinta du 30 mars au 4 avril, avec 20 éleves des dexu collèges, et un deuxième à St Jo İstanbul du 31 mai au 5 juin.

Nos élèves ont préparé des plats traditionnels et ont les présentés les uns aux autres. Ils ont réalisés des recherches sur les thèmes : la qualité des aliments, la conservation des aliments, les habitudes nutritionnelles et leurs conséquences sur la santé.

Au total 40 éleves ont participé à ce projet et ont eu la chance de connaître une autre culture, à travers ses  caractéristiques nutritionnelles, dans une ambiance joyeuse.
Les professeurs  qui ont assisté à ce projet, espèrent avoir établi  des riches échanges culturels et scientifiques entre les jeunes de nos deux Collèges".  (M. Ender Ustüngel)


Du côté libanais, on se félicite de la conclusion de cette 2ème étape du projet d'échanges entre Saint Pierre Baskinta et Saint Joseph de Kadiköy.

"Nos élèves sont rentrés heureux d'avoir pu vivre une expérience toute nouvelle et si enrichissante pour eux. L'accueil de M Jean-Michel Tricart et du Frère Henri Helou, le dévouement exemplaire de Mme Yeliz Erslan et la gentillesse des jeunes qui ont logé nos étudiants dans leurs familles", les ont beaucoup touchés.
En plus de la réalisation du projet Alimentation, les jeunes ont fait la connaissance d'adolescents de leur âge dans un environnement différent, une culture différente et des habitudes différentes.
Merci à tous ceux qui ont contribué à faire réussir ce projet." (Mlle Asmahan Alam)
---------------------------------------------------
 

Sud-Soudan : l'équipe du SSS visite églises et écoles dévastées à Abiyé.

Les religieux qui mènent le projet inter-congrégations dans la région d'Agok, dont notre F. Joseph Alak Deng, ont accompagné le 5 juin, deux curés et une dizaine de paroissiens, durant leur visite aux ruines de leurs églises et écoles détruires par l'armée de Khartoum, dans la ville sinistrée d’Abiyé (limitrophe entre le Sud Soudan récemment indépendant et le Soudan.
Ils ont pu constater le églises profanées et détruites, tout comme les écoles relevant du centre Comboni, entièrement rasées et brûlées par l'armée soudanaise avant son retrait.
Cette région charnière entre les provinces de Bahr el Ghazal (sud) et Cordofan (nord) est convoitée par Khartoum pour ses ressources pétrolières.

Déjà les troupes régulières soudanaises avaient occupé en 2008 la ville d’Abiyé et chassé 50.000 de ses habitants, notamment vers Agok, à 45 km, où la mission inter-congrégations mène le projet Solidarity with South Sudan (SSS) qui s’occupe de les éduquer et de former leurs maîtres.

En 2011, au lieu du référendum promis pour décider du sort de cette région, Khartoum a envoyé ses chars qui, sous la pression internationale, se sont retirés il y a un mois, laissant un spectacle de totale désolation, "terre brûlée et nettoyage ethnique", selon l'ONU, qui en a chargé la Cour Internationale de Justice.
----------------------------------------------

Retour





























































 

Retour