FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
Clôture du jubilé de 125 ans de présence des Frères à Tripoli
La Messe Solennelle : Le Patriarche maronite, Mgr Béchara Raï a clôturé par une messe solennelle dimanche 13 novembre, les festivités marquant le jubilé de 125 ans depuis l'arrivée des Frères à Tripoli, dans le nord du Liban, et placées sous le patronage du F. Visiteur Régis Robbe.
Un dîner de gala de 400 couverts a suivi en fin de soirée, alors que la veille, un tournoi sportif, une exposition de l'historique du Collège (au fait il y en a eu 5) à Tripoli de 1886 jusqu’à ce jour à Deddeh, à 7km de la ville, depuis 1987, et un grand récital avec la chorale régionale Al-Fayha’a, avaient attiré un public nombreux de parents et d’anciens élèves.

Mgr Raï a été accueilli par le F. Visiteur Régis Robbe et le directeur du Collège Salim Gereige. Il a été ovationné dès son arrivée au Collège par toute la foule présente qui l’a suivi en procession, aux airs de la fanfare, vers le Pavillon St Miguel où la messe a été célébrée. Tout le Collège était décoré de banderoles géantes à l’effigie du Patriarche, reprenant son slogan «communion et amour».

Avec le F. Visiteur étaient présents les Frères Coordinateur Emile Akiki, secrétaire du District Jean-Claude Hérault, Econome Habib Zraibi, Arsenio Carpintero, Ildefonse Sarkis, Ildefonse Khouri, Angel Lopez, Miguel Quécan et Fadi Sfeir.
Quatre évêques maronites NNSS. Georges Boujaoudé, Francis Bayssari, Tanios Khouri et Hanna Alwane, avec dix prêtres, concélébraient avec Mgr Raï, notamment le secrétaire général des Ecoles catholiques P. Marwan Tabet, le directeur de la radio «Voix de la Charité » P. Fadi Tabet et Mgr Elias Boustani (grec-catholique). Deux prêtres orthodoxes et des religieuses dirigeant les écoles voisines participaient également.

Le coordinateur des écoles orthodoxes au Liban Chafic Haidar, la directrice de l'USJ (nord) Fadia Gemayel, étaient aussi la fête, sans compter les directeurs des collèges lasalliens du Liban et les ténors de la Mutuelle et de la Fédération des Anciens MM. Sami Nsairi et Antoine Chamoun.

Signalons la présence de nombreux responsables et notables civils et militaires de l’Etat et de la région : le directeur général de l’Education nationale Fadi Yaraq, l’Inspecteur général Fawzi Nehmé, le colonel Bassam Ayoubi, le bâtonnier de l’Ordre des avocats Bassam Dayé, le président de l'Ordre des Ingénieurs Joseph Ishac, celui du syndicat des enseignants Nehmé Mahfouz, parmi de nombreux édiles locaux pour la pulpart des Anciens ou des parents d’élèves.
Au début de la messe chantée par l
a chorale conduite par M. Mario Mannah, F. Emile a souhaité la bienvenue à Mgr Raï et a rappelé brièvement l’histoire des Frères à Tripoli et au Liban, tout en soulignant que l’Association est un élément essentiel de la vocation et de l'identité lasaliennes, précédant les trois autres voeux traditionnels. (texte)

Dans son homélie Mgr Raï a rendu hommage au dévouement et aux sacrifices consentis depuis plus d’un siècle par ces religieux venus de l’étranger pour servir Dieu, l’Eglise et la jeunesse libanaise qui leur doit beaucoup. Il a souligné le rôle primordial de l’école dans l’édification de l’homme, du citoyen, de la Patrie et d’un Etat de droit qui respecte les libertés, la démocratie et les droits de l’homme dans les pays de notre région (texte intégral).

Le Frère Visiteur a remercié Mgr Raï pour sa présence, son appui et son encouragement aux œuvres lasalliennes. F. Régis a rappelé que "l’œuvre lasallienne au Liban et en Orient a germé grâce à quelques Frères étrangers, devenus des centaines par la suite, qui ont quitté leur pays pour venir apporter un témoignage d’Evangile, une espérance dans l’avenir et une preuve de l’Amour de Dieu, aux jeunes libanais et orientaux.
Par la suite, des Frères du pays, puis des laïcs lasalliens engagés, se sont joints à ces Frères pionniers pour assurer le rayonnement et la pérennité de la mission éducative lasallienne. Aujourd’hui les Frères et les Collèges qu’ils ont édifiés par leur labeur et leur renoncement, éduquent plus de 22.000 élèves  au Proche-Orient, sans distinction de niveau social ni de religion".

Les décorations, l'animation de la Messe et l'organisation méticuleuse des festivités étaient l’œuvre de longs mois de préparation par une équipe des responsables du Collège, avec le concours de F. Sami Hatem. De nombreux cadeaux et souvenirs en lien avec la famille lasalienne, ont été distribués aux présents.

Le dîner officiel :
Après une visite dans deux villages voisins, Mgr Raï a rejoint les quelques 400 convives au restaurant pour un superbe dîner de clôture des festivités, auquel s'est joint le vicaire patriarcal grec-orthodoxe Mgr Ghattas Hazim.
M. Gereige a remercié le prélat pour sa présence et rappelé les points forts ayant marqué l’histoire séculaire des Frères (dans 3, voire cinq collèges) à Tripoli de 1886 à 1986 et qui ont donné naissance d’abord au CLS de Kfaryachit en 1984, avant le transfert définitif en 1987 à Deddeh.
La fierté et la fidélité à notre passé glorieux se traduisent dans notre recherche continue de l’innovation, de la réponse aux besoins de la réalité et le service éducatif de ceux qui en ont le plus besoin. (texte du discours).

Le récital de samedi 12, était donné par la Chorale al-Fayha’a, dirigée par M. Barkev Tsalakian, et qui a interprété un bouquet de chants folkloriques. Plus de 400 personnes y assistaient dont des directeurs des écoles et des universités de la région (USJ, Notre-Dame, Balamand).

L'Exposition : avant le récital, une riche exposition inaugurée par F. Régis a pu être appréciée par tous les présents parmi lesquels les FF. Emile, Jean-Claude, Habib, Jaime Gene et Félix Fiamingo, ancen directeur de Tripoli, ému de retrouver tant d'anciens qui lui sont reconnaissants parmi le public. Même admiration du public le dimanche avant et après la messe.

Due à un travail laborieux du F. Ildefonse Sarkis, cette riche exposition de photos, a permis d'afficher tout autour de la cour fermée du pavillon St Miguel, les étapes importantes de la présence lasallienne à Tripoli, depuis l’arrivée en 1886 de trois Frères venus par bateau d’Alexandrie.
Les Frères, les Directeurs, les Inspecteurs, les différents bâtiments, il y a eu cinq sites différents en un siècle et ils n’étaient plus que 3 lors du transfert à Deddeh en 1987, les activités littéraires, artistiques et sportives, les anciens élèves devenus célèbres. Vient ensuite, la période récente de la vie à Deddeh depuis 1987.
   
Un tournoi sportif avait également eu lieu dans la matinée de samedi, couronné par une remise des coupes et des médailles aux champions, par les FF. Ildefonse et Sami et M. Gereige.

 

Retour

 

Retour

         
 

Subscribe to our mailing list

* indicates required





Bulletin N. 256 Créativité et courage: vivre la promesse du 39e Chapitre général (pdf – 4 MB)


REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIERES
FORMER DES COMMUNAUTES VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


télécharger les logos en HD
en francais
en anglais

Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 150