FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
MEL-Terre Sainte : Assemblée générale à l'Université de Bethléem
L’Assemblée de la MEL du Secteur Terre-Sainte, s’est tenue dimanche 26 septembre à l’Université de Bethléem (BU), en présence du F. Visiteur Georges Absi, de six Frères et de soixante laïcs lasallien. Elle avait pour thème central «l’Ecole lasallienne, ouverture à l’autre et convivialité».
Prière et réflexion, animées par le F. Albert Alonzo, coordinateur du Secteur, suivies d’une introduction de la journée par le F. Daoud Kassabry et d’un mot d’accueil du F.  vice-chancelier de BU. 
Le F. Visiteur a par la suite dévelopé le sujet principal, « la mission de l’École Lasallienne », présentation émaillée par un montage de plusieurs témoignages d’anciens élèves turcs et libanais, reconnaissant les bienfaits de l’éducation reçue dans leur ouverture d’esprit et leur disposition au travail et au service des autres.

Une conférence à deux voix, sur «La convivialité islamo-chrétienne en Terre-Sainte», par les universitaires Bernard Sabella et Nazmi El-Jooba, avec pour modérateur M. Georges Naber, a été suivie d’un débat très animé.

Plusieurs intervenants ont présenté un exposé sur le thème principal. Mme Fadia Bichara : Le Collège St Joseph de Jaffa, un modèle de rencontre; le directeur du Collège De La Salle de Bethléem, Michel Sansour a développé le thème « éduquer pour une culture de la diversité et du cosmopolitisme »; son homologue du Collège des Frères de Jérusalem, Suleiman Rabadi, a également parlé du « multiculturel à Jérusalem ». Enfin F. Peter Iorlano a présenté un exposé sur "L’université de Bethléem, un modèle de convivialité".

Après quoi des groupes de réflexion ont été répartis pour répondre à la question «Que devons-nous faire pour favoriser la convivialité et les activités communes entre nos élèves ?».
Une mise en commun a permis une synthèse des opinions et l'adoption de recommandations pratiques, clôturant ainsi les travaux, avant de prendre un repas dans un restaurant voisin de l’Université.

Les participants étaient ainsi répartis :14 de Jaffa, 16 de Bethléem et 30 de Jérusalem. Avec les Frères et responsables déjà cités, signalons la participation de Mme Maha Abed, directrice du Collège St Joseph à Jaffa, ainsi que des FF. Jean Manuel, Patxo Ordonez et Matias Del Pozo.  
----------------------------


Voici des Extraits de la Lettre Pastorale du F. Supérieur Général, décembre 2009, soulignant l’engagement d’un jeune hindou, en réponse à l’appel du charisme lasallien qui, nous le savons bien dans nos Collèges, n’est pas réservé aux seuls chrétiens :

«Les expériences sont plus convaincantes que les mots. C’est pourquoi je voudrais partager le témoignage de Vinesh Naidu, un jeune de religion hindoue, coordinateur des Services des Jeunes Lasalliens de Malaisie. Il nous raconte son expérience de participation à la mission éducative lasallienne dans un contexte multi religieux :

Treize années de formation lasallienne intégrale ont aidé fortement à former mon esprit et mon cœur pour devenir la personne que je suis aujourd’hui. Elles ont fait naître en moi le besoin de prendre conscience de l’importance de s’intéresser aux plus nécessiteux.

La vie de La Salle est exemplaire et son message est suffisamment universel pour transcender la race et la religion. La société de Malaisie est multiraciale et multi religieuse et l’éducation lasallienne donne ici un excellent exemple de la façon dont différentes races et cultures peuvent se joindre et partager une fraternité qui dépasse les limites religieuses et raciales.
 

Mes compagnons de classe étaient musulmans, chrétiens, bouddhistes ou hindous. Race, religion ou credo ne furent jamais quelque chose dont nous étions conscients ou dont nous sentions le besoin de nous préoccuper. Notre éducation lasallienne nous considérait égaux. Je suis un hindou pratiquant et aujourd’hui que je travaille dans la mission lasallienne comme coordinateur de la jeunesse, j’ai pris la force de leur vie et suis enrichi dans ma vie personnelle de foi.  Mon attitude dans la mission lasallienne est de toucher, mouvoir et inspirer les gens selon ma propre capacité. Travailler avec et pour la mission laïque me procure un très vaste champ pour étendre l’idée de spiritualité comme une réalité vécue spécialement en travaillant avec le dernier, le marginal, le moindre (en anglais : « last, lost, least ») dans la société où je vis. Et je suis convaincu que la spiritualité lasallienne est plus valable que jamais pour la société d’aujourd’hui. ».

Retour





































 

Retour

         
 
REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIERES
FORMER DES COMMUNAUTES VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


télécharger les logos en HD
en francais
en anglais

Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 149


LETTRE PASTORALE AUX FRÈRES 
Un unique appel, plusieurs voix
(pdf – 0,6Mb)



La ligne du Temps du Fondateur




Frère Salomon Leclercq
Article à lire
Ressources à télécharger