FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
Obsèques émouvantes pour le Frère Bernard SUDRES
Frère Bernard SUDRES décédé samedi 8 août après près de 70 ans de vie religieuse, a été inhumé dimanche 9 août au Caveau des Frères à Beit-Méry (Liban).

Né le 24 juin 1923, à Laissac dans l'Aveyron en France, F. Bernard a marqué des dizaines de générations d'élèves, notamment durant 63 ans d'enseignement des Sciences et d'activités sociales à Tripoli, au Sacré-Coeur de Beyrouth puis à Mont La Salle.

Il a été jusqu'au bout un Frère exemplaire par son dynamisme et sa foi en son rôle d'éducateur, animé du zèle lasallien au service des jeunes qu'il a initiés à servir les pauvres.

Terrassé par une attaque cérébrale, il a fini par succomber après trois semaines de lutte.

Près de 500 personnes étaient présentes, à la Maison Sainte-Marie de Beit-Méry (Liban) dimanche 9 août, aux funérailles du F. Bernard Sudres décédé la veille. Ce nombre important pour un dimanche après midi en août (sans journaux), se limitait aux Frères, aux enseignants du Mont La Salle et autres membres de la Famille lasallienne du Liban. La plupart des anciens élèves présents, dont certains de passage au Liban pour les vacances, l'ont su de bouche à oreille ayant suivi le combat de F. Bernard depuis 3 semaines à l'hôpital.

En l'absence du F. Visiteur Georges Absi, retenu à Jérusalem par la retraite des Frères, F. Emile Akiki (coordinateur du Secteur Liban) a lu un message que F. Georges a adressé à l'assemblée, et dans lequel il résume les grandes passions qui ont animé la vie du F. Sudres durant près de 70 ans de vie religieuse, dont 63 au Liban.

"Frère Bernard était un Frère tout donné à Dieu et aux autres, développant toujours ses talents pour être proche aussi bien des jeunes que de ceux qui s’engagent à servir la jeunesse :
-Passionné par Dieu, il Lui consacre toute sa vie, et garde toujours le souci d’alimenter sa vie spirituelle par de nombreuses lectures ainsi que par le contact avec des hommes de Dieu.
-Passionné par l’enseignement et notamment les sciences, il compose des livres à l’intention des professeurs et des élèves.
-Passionné par les jeunes, il les réunit et les forme au sein de groupes de réflexion, et les ouvre au service des autres en les faisant participer à des activités sociales : colonies de vacances, chantiers au sud Liban, etc.
-Passionné par le Liban, il s’initie à l’histoire du pays et vibre avec la population aux heures sombres de la guerre.
-Passionné par l’amour des pauvres, il s’engage au sein d’associations de développement pour venir en aide à des villages délaissés du sud Liban."

Venu exprès pour témoigner sa reconnaissance à l'oeuvre sociale du Frère dans son diocèse au Liban-sud, l'évêque maronite de Tyr, Mgr Chucrallah Hajj, a "loué Dieu pour les grâces qu'il a données en la personne du F. Bernard, à l'Institut des Frères et à tous ceux qui ont profité de son dévouement total et gratuit".
Il a souligné "l'esprit lasallien de service inlassable, animé par la joie et la persévérance, qu'aucun obstacle n'arrête et qui innove sans cesse ses dons".

Un jeune ingénieur de la Cimenterie nationale, Adib Hachem, a improvisé un mot pour relater sa coopération avec F Bernard, venu lui demander de l'aide pour un projet de développement au village de Qawzah (forage d'un puits), plusieurs années après avoir fini ses études à MLS. Après quoi M. Hachem affirme avoir participé à tous les projets de F. Bernard, avec Edouard Spanioli et autres jeunes anciens élèves.

Deux messages de la famille Sudres en France ont souligné leur fierté de tout ce que leur frère, oncle et grand-oncle a réalisé dans sa vie missionnaire, et leur admiration pour son attachement à sa patrie d'adoption, lui qui aimait tant revoir son Aveyron (Rouergue) natal.

C'est F. Ildefonse Khouri qui a prononcé l'oraison funèbre (notice) du Frère Sudres retraçant toutes les étapes de sa vie, depuis son entrée au noviciat de Caluire en 1940, son adhésion à la Résistance et sa perte d'un œil, sa mission de Frère au Liban depuis 1946 à Tripoli puis à Beyrouth en 1954 et à Mont La Salle dès 1972.

Après la messe, le corps de F. Bernard a été inhumé dans le Caveau des Frères à Beit-Méry, à côté de nombreux Frères Libanais, mais aussi Français, Italiens et Slovaques qui ont tenu à rester sur la terre d'adoption qu'il ont aimée et dont ils ont servi gratuitement la jeunesse en donnant toute une vie par amour pour le Christ.

Avant d'être transférée à Beit-Méry, des dizaines d'amis et d'élèves sont venus prier à la chapelle ardente à Mont La Salle, où sa dépouille avait été exposée dès le matin, et où on pouvait remarquer, inamovilbles, Antoine Chartier qui a travaillé avec lui pendant près de 50 ans et Edouard Spanioli.

Alternant chants et prières, plusieurs Frères ont pris la parole (Emile Akiki, Florent Kuras, Ildefonse Khoury et son compagnon de noviciat Michel Tessier) pour saluer sa mémoire et les actions héroïques qu'il a accomplies, notamment la colonie de vacances pour enfants asthmatiques qui en est à sa 40ème année, la section électronique à MLS, et les projets de développement social au Liban sud.

On pouvait voir et écouter l'émotion de nombreux anciens, qui ne croyaient que leur grand ami n'est plus, lui qui insufflait partout l'énergie et l'optimisme.

Dans un message au F. Visiteur, l’Amicale des Anciens des FEC du Liban au Canada (AFLC), regrette le décès de F.Sudres "un des pionniers de l’éducation scientifique moderne au Liban".
"A travers ses longues et fructueuses années au Liban, il avait pleinement participé à la formation et à l’éducation de plusieurs générations de libanais".
L'AFLC souligne "sa douce présence, son entière disponibilité pour ses étudiants, sa ténacité et sa fidélité à l’éducation lasallienne qui nous ont marqué pour toujours".
-------------------------------------------------------

Les condoléances ont été reçues à Mont La Salle les lundi 10 et mardi 11 août.

--------------------------------------------------------------------------------

Voici le faire-part de son décès, par le F. Visiteur Georges ABSI
--------------------------------------------------------------------------------

Frères des Ecoles Chrétiennes
District du Proche-Orient.


Le Frère Visiteur,
Les Frères du District du Proche-Orient,

ont le regret de vous faire part du décès du

FRÈRE BERNARD (JEAN) SUDRES

survenu le 8 août 2009,
dans sa 86ème année,
et la 69ème année de vie religieuse.

Frère Bernard a été au service des jeunes :

- de 1942 à 1946, en France, à Villefranche-de-Rouergue, à Castres
et à Saint-Affrique.
- de 1946 à 1954, au Liban, à Tripoli.
- de 1957 à 1972, au Liban, au Collège du Sacré-Coeur, Beyrouth.
- de 1972 à 2009, au Liban, au Collège Mont-La-Salle, Aïn Saadé.

La messe de funérailles aura lieu le dimanche 9 août 2009, à 17 heures, en la Chapelle de la Maison Sainte-Marie (Frères) à Beit-Méry, suivie de l'inhumation dans le caveau des Frères à Beit-Méry.

Unissons nos prières pour lui, pour sa communauté et pour sa famille.

Qu'il repose dans la paix de Dieu !
-----------------------------------------



PHOTOS :
------------

Chapelle ardente à Mont La Salle
---------------------------------------
M. Chartier près de son compagnon de 50 ans.
FF Elie Maalouf et Emile Akiki autour du F. Sudres.
F. Ildefonse Khouri s'adresse à l'âme du F. Sudres.
De Profundis avant de quitter MLS
P. Daccache et les FF. Noël et Emile autour du F. Sudres
Sortie de la chapelle ardente.
-----------------------------------
Obsèques à la Maison Ste-Marie à Beit Méry.
------------------------------------------------------
La dépouille gisant au milieu des Frères avant l'arrivée des fidèles.
F. Emile s'adresse au F. Bernard.
Mgr Hajj témoigne sa reconnaissance au F. Sudres.
Collègues, amis et anciens élèves.
Lectures de la Messe : M. Spanioli et F. Angel Lopez.
Mgr Hajj, et les Pères Daccache et Makari.
Sortie de la chapelle.
Vers le Caveau des FEC.
A l'intérieur du Caveau des Frères.
-------------------------------------------

Trois photos récentes du F. Bernard Sudres :

- avec la Communauté du Collège MLS, FF Arsenio Carpintero et Lucien Saint Vannes.
- au Conseil de direction de MLS.
- avec les élèves du Club Astronomique.

Renouvelant ses voeux, à la fin de la retraite annuelle en 2007 à Beit-Méry.
Infatigable : à 84 ans, sur un chantier au Liban-sud.
A ND du Puits en juillet 2006 : au centre de la 1ère rangée (debout).

Texte du message de M. Bernard Sudres, neveu du feu Frère, lu avant la messe.

Retour

 

Retour

         
 



REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIERES
FORMER DES COMMUNAUTES VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


télécharger les logos en HD
en francais
en anglais

Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 150