FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
Jérusalem/La Rochefoucauld : échange de visites entre élèves Palestiniens et Français

--------------------------------------------------------------------------

Début juin, un groupe de jeunes Palestiniens de Jérusalem, conduit par F. Albert Alonzo, se trouvait à Paris. Il rendait la visite effectuée à Jérusalem par des élèves du Collège La Rochefoucauld (Paris), quelques semaines auparavant, selon le site des Lasalliens en France.

Avec F. Albert, Mme Rabadi, Carmen, Shourouk, Yehia, Ahmad, Elias, Nazih, Hanin et Sandhi sont venus partager une semaine ensemble, pour mieux connaître La Rochefoucauld, le réseau lasallien français et Paris. Après un parcours de Rouen aux Invalides, ils ont été reçus le jeudi 7 juin par deux Conseillers à la Mairie du VIIe arrondissement de la capitale française.

L'un d'eux, Philippe Michel a dit à ses hôtes palestiniens : "Votre présence aujourd’hui en France et dans notre mairie en particulier, est le signe de l’importance que nous accordons tous à ce projet. Sachez que vous pouvez compter sur notre soutien. Cette réunion est une manière d’officialiser et de sceller de manière concrète et durable cette coopération, cette amitié et cette fraternité".

M. Michel a poursuivi : "Parce que le Collège des Frères de Jérusalem est l’une des premières instances éducatives de Palestine depuis 130 ans et qu’il offre un enseignement de qualité aux enfants de Palestine sans distinction de religion ou de nationalité, le réseau lasallien et tout particulièrement La Rochefoucauld, après avoir constaté la qualité du travail qui est effectué dans ce Collège et les besoins, a décidé de soutenir les projets suivants en matière de soutien aux personnes : formation initiale et continue des enseignants, soutien pédagogique à distance, aide financière."

L’émotion est intense. Chacun sait que la nouvelle alliance scellée trouve ici son affermissement. Didier Retourné, chef d’établissement de La Rochefoucauld, évoque le voyage à Jérusalem, Bethléem, Jaffa et Ramallah. Dans sa voix vibre l’émotion de toutes ces rencontres qu’il a voulues ; à ses côtés, Madame Say, professeur profondément investie dans le projet, a su concilier les urgences du quotidien avec ce pur moment de vie lasallienne."
Pour lire le texte intégral de cet article, se rendre sur le site Lassaliens en France .

Signalons que le Collège des Frères de Bethléem a établi un jumelage avec le Collège lasallien de Passy-Buzenval (Rueil-Malmaison).
-------------------------------------------------------

"Offrir une ouverture culturelle"
---------------------------------------
Nous reproduisons l'interview avec Frère Albert Alonzo, Coordinateur du Secteur Terre-Sainte/Jordanie des FEC :

"Albert Alonzo est Frère des Écoles Chrétiennes, Palestinien, ancien enseignant spécialisé en sciences et en mathématiques. Aujourd’hui conseiller du directeur du Collège de Jérusalem et Coordinateur du Secteur Terre Sainte-Jordanie, il vient d’accompagner quelques-uns de ses élèves en France dans le cadre d’un échange avec le lycée La Rochefoucauld à Paris. Rencontre.

- Qu’est-ce qui caractérise votre école à Jérusalem ?

- C’est une école comme une autre ! Nous accueillons 1 400 élèves de 5 à 18 ans. L’enseignement de base se fait en langue arabe dans toutes les matières. Mais nous avons la particularité de proposer trois autres langues. L’anglais est nécessaire. L’hébreu est utile pour les relations de travail et toutes les questions administratives. Et nous poursuivons la tradition d’enseigner le français depuis 1876, année de la création de l’école. Au début du cycle secondaire les élèves peuvent choisir une formation littéraire ou scientifique qui mène au Bac palestinien. Ils peuvent aussi suivre le programme du General Certificate of Education (GCE) de l’université de Londres qui donne plus d’ouverture.

- Quels sont les ingrédients de l’échange avec le lycée La Rochefoucauld à Paris ?

- Nous souhaitions redynamiser auprès de nos élèves l’attrait pour la langue française et leur offrir une ouverture culturelle en lien avec saint Jean-Baptiste de La Salle et la France. Une volontaire de la DCC qui est venue ici a lancé l’idée et M. Retourné, directeur de La Rochefoucauld s’est saisi du projet. À Pâques, il est venu nous rencontrer avec deux enseignants et trois élèves de seconde. Et à notre tour, nous sommes venus cette semaine [début juin], avec une enseignante de français et huit élèves, quatre filles et quatre garçons, chrétiens et musulman, qui sont les meilleurs de leurs groupes.

- Qu’est-ce qui vous touche le plus dans votre séjour ?

Hier, pendant l’après-midi les élèves se sont présentés devant plusieurs classes. Tout le monde a été très attentif et l’échange était intéressant. Les jeunes se sont ensuite parlés en petit groupe. Ce qui me surprend le plus, c’est le simple fait de voir des élèves ensemble et de ne pas distinguer qui est musulman, qui est chrétien, Français ou Arabe. Les jeunes ont très bien été accueillis dans les familles et j’espère que nos relations vont se poursuivre. La question de l’entraide, pas seulement financière, mais aussi d’un pays à l’autre est importante : cela passe par une ouverture de personne à personne. Pour nous, il s’agit de mieux faire comprendre la vie des Palestiniens et leurs difficultés. Les jeunes découvrent la vie d’autres jeunes comme eux. Une des plus grandes difficultés chez nous est de ne pas pouvoir envisager l’avenir. Cela demande une grande force pour continuer malgré tout. D’où l’importance d’éduquer dans la compréhension de la différence et l’ouverture aux autres."
Propos recueillis par FM.
-------------------------------


PHOTOS :
-------------

Deux vues du groupe palestinien à la Mairie du VIIe arrondissement de Paris.
F. Albert Alonzo.


Retour







 

Retour

         
 
REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIÈRES
FORMER DES COMMUNAUTÉS VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 149


LETTRE PASTORALE AUX FRÈRES 
Un unique appel, plusieurs voix
(pdf – 0,6Mb)



La ligne du Temps du Fondateur




Frère Salomon Leclercq
Article à lire
Ressources à télécharger