FRERES DES ECOLES CHRETIENNES - PROCHE ORIENT
actualites
 
Archives 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
 
F. Raphaël Rafiringa béatifié à Madagascar
La cérémonie de béatification du Frère Raphaël-Louis Rafiringa s’est déroulée dimanche 7 juin dans le stade d'Antsonjombe, à Antananarivo, plein des fidèles catholiques de la capitale et des environs et d’autres diocèses de Madagascar, en présence des autorités ecclésiastiques et des envoyés spéciaux du S.S. Benoit XVI.

Le Pape a délégué Mgr Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour les causes des Saints, alors que de nombreux FEC sont venus du monde entier, dont le Secrétaire du District du Proche-Orient, F. Jean-Claude Hérault

Le Frère Alvaro Rodríguez, Supérieur Général, présidait les nombreux Frères présents, accompagné notamment des FF. Gabriel Somé, Conseiller Général pour l’Afrique, Rodolfo Meoli, Postulateur Général, et Charles Kitson (Secrétaire à la Famille Lasalienne) les autorités civiles du régime de transition conduites par le président de laHaute Autorité de Transition (HAT), Andry Rajoelina, ont tenu à s’associer à cette fête catholique.

La presse malgache a largement rapporté les festivités liées à cet évènement, soulignant notamment qu'elle a redonné aux catholiques le droit à la diffusion de la messe sur les chaînes nationales. Les autorités de transition voulant ainsi se démarquer des régimes précédents. Plusieurs articles ont relaté les miracles du Bx Frère et les différentes activités des Frères dans l'île.
La publicité commerciale n'a pas manqué de profiter du pieux évènement, comme le prouve la publicité pour une eau en bouteilles "choisie par Sa Sainteté pour la Béatification du F. Rafiringa" (photo ci-dessous).

Après Victoire Rasoamanarivo, Frère R. L. Rafiringa est la deuxième personnalité malgache à être béatifiée. Il est considéré comme un monument de l'histoire de la religion à Madagascar. Il servira de modèle aux générations actuelles et futures.

Une journée à marquer d'une pierre blanche. « Bienheureux », c'est le titre que revêt désormais le frère Raphaël Louis Rafiringa, après sa béatification, écrivait lundi un quotidien malgache.

La cérémonie s'est traduite en une grande messe en son honneur sur la grande place d'Antsonjombe. Ainsi, les Frères des Écoles chrétiennes comptent un nouveau bienheureux, titre que ce religieux, dont la modestie et l'humilité ne sont plus à prouver, porte 90 ans après sa mort le 19 mai 1919. La proclamation a été accueillie dans la liesse par les centaines de milliers de fidèles et dirigeants catholiques venus pour la circonstance.

L'envolée des colombes jaillissant parmi les drapeaux blanc et jaune aux couleurs du Vatican, ainsi que l'effigie du Bienheureux devant l'autel et la proclamation en latin, par son Excellence Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des Saints à la tête de la délégation pontificqle, ont accru l'émotion parmi la foule.

«Le vénérable serviteur de Dieu, précepteur des jeunes, est appelé du nom de Bienheureux... Que le 19 mai, jour de sa naissance au ciel, puisse être célébré chaque année... », a déclaré, en français, le nonce apostolique, Mgr Augustine Kassujja.

Dans leur homélie, les prélats de l'Eglise catholique ont retracé le passé héroïque du F. Rafiringa. La déclaration pontificale, proclamée par Mgr Angelo Amato, a laissé un message tangible à la jeunesse malgache. «Frère Rafiringa aimait son pays de tout son cœur. Il est un modèle contemporain, toujours à suivre et à imiter», annonce-t-il. Au cours de sa vie, le Frère a éprouvé un grand amour pour la langue et la culture malgaches, de sorte qu'en 1902, il a été proclamé membre de l'Académie malgache.

Dans son discours à cette occasion, Frère Alvaro a souligné qu'il est un modèle, non seulement pour Madagascar, mais pour tout l'Institut et pour l'Église.
«Par sa dextérité oratoire, tous ses discours furent appréciés par la reine Ranavalomanjaka», appuie le docteur Patrick Rakotondranaly, l'un des enfants de Raivo, sœur du F. Rafiringa.

Pour sa part, F. Hilaire Raharilalao, vice-postulateur, encourage les jeunes d'aujourd'hui à suivre l'exemple du Bienheureux. «J'incite les jeunes à emboîter son pas, pour devenir des modèles non seulement pour l'Eglise mais aussi pour le pays». F. Hilaire s'est dit fier de la pérennité des 12 établissements des Frères des Ecoles Chrétiennes (FEC) qui fêtent actuellement leur 143e année. F. Rafiringa a été le premier malgache FEC.
Dans son discours, Mgr Odon Marie Arsène Razanakolona a adressé aux Malgaches la réflexion suivante :Madagascar a besoin d'un patriote, comme le Frère Rafiringa en son temps. En tant qu'enseignant méritoire, vous devez l'être aussi ». L'Archevêque d'Antananarivo n'a pas manqué de tirer des leçons de la vie du Bienheureux pour les transposer à la génération actuelle. «Comment a-t-il pu cohabiter ou se mettre en relation avec les gens de son époque qui ne partageaient pas son point de vue, lui qui a vécu entre deux périodes, la colonisation et les mouvements patriotiques».

A la messe on pouvait noter outre la participation du président de la HAT, Andry Rajoelina, plusieurs membres du gouvernement, sous l'égide du Premier ministre Monja Roindefo. Parmi les invités, Zafy Albert, ancien président de la République, Jacques Sylla, ancien Premier ministre de Ravalomanana, ainsi que les époux Pety Rakotoniaina, ont occupé le premier rang aux côtés des personnalités de la HAT.

Une chapelle dédiée au Bienheureux Frère
----------------------------------------------------
Le lendemain, la pose de la première pierre du sanctuaire dédié au Bx F. Rafiringa s’est déroulée à Soavimbahoaka où se trouve le siège de l’institution des FEC à Madagascar.
Un office religieux dirigé par le cardinal Armand Gaëtan Razafindratandra a précédé cet événement. Un appel até lancé pour les donateurs qui veulent participer à la réalisation de la chapelle qui devrait être achevée cette année.
Une cave réhabilitée en crypte et située sous la Chapelle recevra les restes du Bienheureux Frère.
Une lettre pastorale de la conférence épiscopale de Madagascar a été lue au cours de la réception qui a suivi, rappelant les qualités du Bx Rafiringa et invitant les chrétiens à suivre son exemple, notamment dans l’encouragement de la réconciliation.
----------------------------------------

PHOTOS :
-----------
Le Bx Frère Raphael-Louis Rafiringa.
Les Frères malgaches autour du F. Supérieur Général. On reconnaît également (en habit) les FF. Jean-Claude Hérault, Charles Kitson, Rodolfo Méoli et le F. Odon, Visiteur de Madagascar.
Dix photos de la cérémonie.
Un article de presse sur les miraculés du F. Raphaël.
La pub de l'eau "Sainto".

20 photos dues au F.Jean-Claude Hérault :
--------------------------------------------------

Le buste du F. Rafiringa sur la place publique.
Ecole St joseph-Andolaho où le Bx Rafiringa a enseigné.
Dévotions ardentes sur la tombe du Bienheureux.
Collège de la Sainte Famille à Antananarivo (facade et cour).
3 vues de la foule durant la cérémonie de béatification.
Déjeuner officiel : le F. Supérieur Général et le Cardinal Razafindratandra.
Au Collège St Joseph.
Célébrations lasaliennes : les jeunes postulants chantent leur joie.
Des jeunes de toute l'île et des religieuses lasalliennes.
Procession des gâteaux.
Le Doyen des Frères malgaches participait à la fête.
Une vue des collines entourant Antananarivo.
FF. Kitson et Hérault avec de jeunes Frères malgaches.

Retour

 

Retour

         
 



REFLEXION LASALLIENNE 3 / 2017-2018

LASALLIENS SANS FRONTIERES
FORMER DES COMMUNAUTES VIABLES
Un environnement naturel et démographique radicalement transformé
(pdf – 7,44 MB)


télécharger les logos en HD
en francais
en anglais

Bulletin Vocations lasalliennes 2


Intercom 150