Home DistrictMessage du Frère Visiteur : En marche vers Pâques
Message du Frère Visiteur : En marche vers Pâques

Message du Frère Visiteur : En marche vers Pâques

Pâques 2019 : Élargis l’espace de ta tente et marche en ma Présence

Chers Frères, chers Lasalliens,

Nous voilà en chemin vers Pâques, la fête d’une nouvelle naissance, fête du passage de la mort à la vie, victoire du « savoir» sur « l’ignorance ». L’Eglise nous enseigne que le temps pascal marque la manifestation de l’amour du Seigneur envers chaque personne. Cette expérience est soutenue par trois pratiques vivement conseillées qui sont : la prière, le jeûne et l’aumône.

Est-ce que le jeûne s’applique seulement à la privation volontaire de nourriture ? ou touche-t-il d’autres habitudes ? Tout dépend de nos différentes dépendances. L’important est de se recentrer sur la présence et sur l’amour du Seigneur dans nos vies. Ne pas utiliser de tablette numérique tous les soirs, couper son téléphone portable, éteindre la télévision, l’ordinateur :

« Tout cela invite à faire des efforts,mais sert surtout à se recentrer sur la prière, sur sa famille, sur ses proches, à partager des moments ensemble. » Car c’est là toute la finalité du jeûne : ne pas s’enfermer dans une souffrance mais s’ouvrir aux autres, « par le dialogue » et la charité.

Le Pape François a développé une homélie pendant la messe du Mercredi des Cendres sur le sens du Carême, invitant tout fidèle à libérer son coeur de l’illusion de vivre en poursuivant la poussière. Le Carême, c’est redécouvrir que nous sommes faits pour le feu qui brûle toujours, non pour la cendre qui s’éteint tout de suite ; c’est un temps de guérison des dépendances qui nous séduisent. C’est un temps pour fixer le regard sur ce qui demeure.

Dans cette année jubilaire, avec SJBS, nous sommes des messagers de la Bonne Nouvelle qui se traduit par une libération des jeunes de l’ignorance par l’enseignement et l’éducation.

« Il est de votre devoir de monter tous les jours à Dieu par « la prière », pour apprendre de Lui tout ce que vous devez leur enseigner, et que vous descendiez ensuite vers eux, en vous accommodant à leur portée, … »(Méditation 197). Et, « de quelle conséquence il est à un artisan de savoir lire et écrire, puisque pour peu d’esprit qu’il ait, sachant lire et écrire, il est capable de tout ? » (Conduite des Ecoles, chapitre 16) Ces paroles expriment sa foi profonde et sont aujourd’hui encore, inspiratrices de la spiritualité des Frères et de tous les Lasalliens.

Le Seigneur est toujours là, dans notre vie, comme il était avec ses disciples endormi sur le bateau. Faut-il prendre le temps pour faire attention à sa présence cachée ? Choisir de laisser tout pour donner la priorité à un temps d’intériorité et de prière pour redécouvrir sa présence et son amour en chacun de nous, dans notre vie, dans nos classes, dans les mouvements et dans nos écoles. C’est Lui qui est capable de renouveler notre regard et de nous donner de nouvelles raisons de nous lancer avec un esprit nouveau. Nous voulons donner des réponses susceptibles d’interpeller notre monde d’aujourd’hui.

Le monde médiatique nous offre une image assez sombre de notre réalité. Toutefois, des signes d’espérance sont là. À nous de les repérer et de les mettre à profit. Voici une bonne nouvelle toute récente : une nouvelle école est actuellement en construction au Sud Soudan malgré les difficultés que connaît ce pays sur les plans économique et politique . Il n’est jamais trop tard d’essayer une expérience de volontariat pour tracer le sourire sur les visages des enfants vulnérables.

Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité !

Vive Jésus dans nos coeurs, à jamais ! Joyeuses Pâques !

Frère Fadi Sfeir, Visiteur